Mes petits bonheurs d’automne

J’aime l’automne.

Entendre la pluie tomber sur ma fenêtre alors que je suis lovée bien au chaud dans mon lit, devant un film ou une série avec une boisson chaude. Préparer et déguster des plats réconfortants à base de légumes de saison (miam, le potimarron !), ces belles couleurs sur le sol lorsque les feuilles commencent à tomber, et cette odeur caractéristique de l’automne, après une pluie. Savoir que Noël arrive à grand pas, qu’il fait assez frais pour sortir les gros pulls en laine, les grandes chaussettes d’écolier, trainer dans un peignoir tout doux devant un film, mais pas trop froid non plus, juste assez pour s’habiller chaudement mais garder quand même sa liberté de mouvement et ne pas ressembler à un bibendum. Boire du thé, du chocolat chaud, de la tisane, du café au lait, des pumpkin spice latte. Se faire des tableaux Pinterest remplis d’idées gourmandes au point de ne plus savoir par quoi commencer quand on prépare son menu. Chopper des idées de déco, de bricolages et de déguisements pour que les enfants fêtent Halloween, et des films qui font peur pour que les grands enfants puissent se faire des frayeurs aussi. Aller cueillir des pommes et en faire de la compote ou de la tarte. Commencer à rassembler des idées pour les cadeaux de Noël pour pouvoir étaler les dépenses. Ressortir les plaids tout chauds et mieux apprécier les bougies. Commencer à embaumer sa maison d’odeurs d’orange, de cannelle et d’anis. Ne plus souffrir de la chaleur et ne pas encore souffrir du froid. Commencer une collection de feuilles mortes avec les enfants et en faire une guirlande. Creuser les potirons et citrouilles pour Halloween. Se faire les premières soirées raclette, fondue ou crêpes sans être embêté par la chaleur de l’appareil.

Chaque saison a ses petits bonheurs, et c’est ceux que j’aime retenir de l’automne. Et toi, qu’est-ce que tu apprécies en automne ?

amelie

Sinon, il y’a aussi les mouchoirs et la goutte au nez qui refont leur apparition, les matins où l’on doit gratter la voiture parce qu’il a fait très froid la nuit et qu’on ne s’y attendait pas, les jours où tu ne sais pas comment t’habiller parce que tu sors le bonnet le matin et l’après midi tu dois laisser tomber la veste, les conducteurs qui n’ont aucun scrupule à rouler dans une flaque alors que tu marches juste à côté, ces fois où tu es sous la douche et tu laisses couler l’eau longtemps pour retarder au plus le moment auquel tu vas sortir de la douche et te geler les miches, ces fois où tu te réveilles dans une chambre froide (joli jeu de mots, n’est-ce pas ?) et où tu commences à t’habiller sous la couette parce que sinon il fait trop froid, ces fois où tu rentres chez toi les mains gelées parce que tu ne sais plus où tu as rangé tes gants à la fin de l’hiver dernier.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s