La méthode Konmari, partie 1 : les vêtements

Tu as sûrement déjà entendu parler de la Méthode Konmari, on en entends beaucoup parler depuis quelques semaines. Si ce n’est pas le cas, reste avec moi, je vais t’en parler.

C’est une méthode tirée du livre « La magie du rangement », de Marie Kondo, dont le principe est simple en théorie : « Tu ne gardes que ce qui te mets en joie ». En pratique c’est un peu plus compliqué, surtout si tu as du mal à te séparer de tes affaires.
On va fonctionner par catégories d’objets et non par pièces, comme nous avons l’habitude de le faire.

Développons. Pour commencer, je te conseille de bloquer du temps rien que pour ça. Une grosse après-midi pour trier/ranger tes vêtements ça me semble bien. Voire la journée, si tes vêtements ne sont pas repassés.
Pour chaque catégorie d’objets (aujourd’hui on parle des vêtements, mais il y’a 5 catégories d’objets, nous parlerons des 4 autres lors de prochains articles), rassemble-les tous. On va donc rassembler tous nos vêtements. Pour ce faire, j’ai bien lavé mon sol, et j’y ai étalé tous mes vêtements, chaussures, sacs, accessoires pour me représenter le nombre de vêtements dont je dispose. Je dis bien tous les vêtements et accessoires. Même ceux qui sont éparpillés un peu partout dans la maison, les manteaux dans l’entrée, la chaussette sale qui traine sous ton lit, tous. Moi qui n’avais jamais rien à me mettre, je me suis rendue compte que j’avais bien trop de vêtements, et je crois qu’on est beaucoup dans ce cas de figure.

capture-decran-2016-12-17-a-17-08-50

Dans la catégorie vêtements, on va faire plusieurs sous-catégories :
– Les hauts
– Les bas
– Les robes/jupes
– Les vestes/manteaux
– Les sous-vêtements
– Les chaussettes/collants
– Les accessoires/ceintures
– Les bijoux non sentimentaux
– Les vêtements de sport
– Les costumes/vêtements pour les événements particuliers
– Les chaussures
– Les sacs/la maroquinerie

On les prends donc dans l’ordre. On saisit le premier haut sur la pile, et on se demande si il nous met en joie. Si ce n’est pas le cas, on le mets sur un tas à vendre/à donner ou sur un tas à jeter. (Marie Kondo conseille de jeter, j’estime que si on peut le vendre, on aurait tord de s’en priver. Mais le tas des « à vendre » ne doit pas trainer des mois. On peut se fixer un délais, et se dire « si au bout de 2 mois il n’est pas vendu, poubelle »).Et on continue comme ça jusqu’à ce qu’on ait fait le tour de toutes les catégories de vêtements. Ne te précipite pas, et prends ton temps pour décider du sort de chacun de tes vêtements et accessoires. Le but n’est pas de jeter pour racheter le même la semaine suivante. Si tu as un doute, tu peux mettre les vêtements qui te font douter dans un carton, scotcher le carton quand tu auras terminé, noter la date dessus et le mettre au fond de ton armoire. Si au bout de 6 mois tu ne l’as pas ouvert, bazarde le. Sans l’ouvrir, parce que le risque de retrouver quelque chose qui « t’avait manqué » (alors que non, puisqu’il a passé 6 mois au fond d’un carton…) et de le récuperer, pour le laisser trainer… au fond de ton armoire.

Lorsqu’on a fait le tri, on s’empresse de jeter le sac « à jeter » dans une benne à textiles, et de mettre les annonces pour les affaires « à vendre »puis de mettre ce sac hors de notre vue. Pas question de récupérer quelque chose. Tu auras toujours de quoi t’habiller, et si ce n’est pas le cas, tu y réfléchiras à deux fois avant de passer en caisse avec un vêtement qui ne te mettra en joie que peu de temps.

On s’attaque ensuite au pliage (et au repassage, si ce n’est pas encore fait), puis on rangera tout ça à la verticale, soit dans ta commode, soit dans des boîtes/paniers sur ton étagère. N’achète pas de paniers avant, une boîte à chaussure fera très bien l’affaire en attendant de savoir le nombre de boîtes/paniers qu’il te faut et de trouver ceux qui te mettrons en joie. Pour le pliage, tu trouveras pleeeein de vidéos sur youtube qui te montrerons comment procéder. Tu verras qu’à la verticale ça prend beaucoup moins de place.

Où jeter ?
Plutôt qu’un long discours, je t’oriente plutôt vers cet article que j’ai trouvé très complet.

A qui donner ? 
Le risque, lorsqu’on donne des vêtements (ou autres objets) à nos proches, c’est qu’au final, ça ne fait que les encombrer. Ils pensent les mettre, et finalement ce n’est pas leur style. Pour avoir moi-même beaucoup récupéré (et jeté par la suite…), je te conseillerai plutôt de les donner à des associations comme Emmaüs, le Secours Populaire ou autres associations citées également dans cet article. Par contre, si une amie t’as déjà fait quelques compliments sur ce haut ou cette robe qui est sur la pile « à donner », n’hésite pas à lui proposer, mais ne lui propose pas non plus tout le sac qui va avec…

Où vendre ?
Sur ebay, le bon coin (je ne sais pas si les vêtements partent bien sur le bon coin, tu sais, toi ?) sur les sites comme Vinted ou Vide-Dressing, too-short pour les vêtements pour enfants, où dans les friperies locales.

Et toi, tu as déjà commencé à trier selon la méthode Konmari ? 
Tu as des sites à me conseiller pour vendre des vêtements ? 

Publicités

Une réflexion sur “La méthode Konmari, partie 1 : les vêtements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s